Total

Conseils : Phytothérapie

Haut

Au sommaire :

La phytothérapie, c’est quoi ?

La Phytothérapie est une médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. Littéralement, phytothérapie signifie « soigner avec le plantes ».

Le savoir des plantes est un savoir ancestral ! Au fil des générations, la connaissance des vertus de chaque plante s’est transmise et étoffée. Toutefois, au début du 20ème siècle, la phytothérapie est légèrement oubliée, concurrencée par l’efficacité des médicaments « modernes », comme l’aspirine. La phytothérapie réapparait en même temps que se développent d’autres médecines douces comme l’homéopathie ou l’acupuncture. On distingue aujourd’hui l’herboristerie, qui se fonde sur le savoir empirique, c’est-à-dire l’observation des bienfaits procurés par les plantes, et la phytothérapie, qui est devenue plus scientifique, et s’attache plutôt aux propriétés biochimiques et principes actifs des plantes.

A quoi ça sert ?

La phytothérapie peut être utilisée à titre préventif et curatif. Elle traite réellement la cause du mal et pas simplement ses symptômes. Vous pouvez l’utiliser pour les troubles digestifs, afin de favoriser la concentration, apaiser les rhumatismes, en prévention du vieillissement de la peau, pour activer les défenses de l’organisme… La nature est quand même bien faite !

Certains produits de phytothérapie, plus concentrés que d’autre, sont des médicaments, dont la plupart ne nécessitent toutefois pas de prescription médicale et peuvent être achetés librement en pharmacie.

D’autres, plus légèrement dosés, sont tout aussi accessibles.

C’est naturel, donc il n’y a pas d’effets indésirables ?

Effectivement, les plantes médicinales causent très peu d’effets indésirables, voire pas du tout. Pour autant, leur action peut être parfois très puissante et immédiate.

Si les effets indésirables des produits de phytothérapie ne sont pas à craindre, il faut cependant faire attention ! En effet, certaines plantes sont toxiques. D’autres peuvent le devenir si elles sont utilisées simultanément avec d’autres substances actives (médicaments, compléments alimentaires… ou autres plantes !)

Ça se présente sous quelle forme ?

La phytothérapie traditionnelle recommande l’utilisation des plantes fraîches, le plus souvent sèches. Elle seront alors consommées sous forme de tisane. En pharmacie, on trouve ainsi les tisanes Mediflor, très efficaces contre les troubles du sommeil ou de la digestion, par exemple.

Les techniques modernes permettent aussi de fabriquer des gélules ou comprimés, en broyant les plantes pour les réduire en poudre. Attention, dans ce cas, il se peut que l’ensemble du végétal soit incorporé, et non les seules feuilles. On s’éloigne alors de la phytothérapie traditionnelle, qui veut que, selon la plante et la pathologie à traiter, on utilise les racines, les feuilles, les fleurs…

Enfin, il est possible d’extraire les principes actifs de la plante sous forme liquide. On parle alors d’extrait fluide, de teinture ou de teinture mère.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus